devenir inspecteur de permis de conduire

Code et permis de conduire

Le parcours à suivre pour devenir inspecteur de permis de conduire


Publié le :

Mis à jour le :

Nom du rédacteur :

🏷️

Partagez notre article !

Devenir inspecteur de permis de conduire est un métier passionnant et exigeant, permettant d’œuvrer pour la sécurité routière et l’éducation des futurs conducteurs. Pour accéder à cette profession, il faut réussir un concours spécifique. On vous présente les différentes étapes pour atteindre cet objectif.

Comprendre le rôle de l’inspecteur de permis de conduire

L’inspecteur de permis de conduire a pour mission principale d’évaluer les compétences des candidats au permis de conduire. Il s’assure que ces derniers maîtrisent les règles de circulation, les techniques de conduite et ont adopté un comportement responsable sur la route. Il intervient également lors des examens du code de la route.

En outre, l’inspecteur peut être amené à effectuer des contrôles de qualité auprès des auto-écoles et à participer à des actions de prévention en matière de sécurité routière. Il travaille sous l’autorité du ministère de l’Intérieur et est soumis à un devoir de réserve et de neutralité.

  Comment passer le code en ligne : guide étape par étape

Les conditions requises pour accéder au concours d’inspecteur de permis de conduire

Pour se présenter au concours d’inspecteur du permis de conduire, il est nécessaire de remplir certaines conditions :

  • Avoir la nationalité française ou être ressortissant d’un État membre de l’Union européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen ;
  • Être âgé d’au moins 23 ans le jour de la publication des résultats d’admissibilité ;
  • Être titulaire du permis de conduire de catégorie B depuis au moins 3 ans, sans interruption ni retrait de points;
  • Avoir un casier judiciaire vierge ou compatible avec les fonctions d’inspecteur.

Le concours pour devenir inspecteur de permis de conduire

formation inspecteur permis conduire

Le concours pour accéder à la profession d’inspecteur de permis de conduire se déroule en deux phases : une phase d’admissibilité et une phase d’admission. Les épreuves écrites ont lieu lors de la première phase, tandis que les épreuves orales et pratiques sont organisées lors de la seconde phase.

Les épreuves d’admissibilité

Les épreuves d’admissibilité comprennent :

  1. Une épreuve écrite de vérification des connaissances en matière de sécurité routière (code de la route, réglementation, etc.) ;
  2. Un exercice de rédaction d’un rapport à partir d’un dossier technique relatif aux missions de l’inspecteur.

Pour accéder à la phase d’admission, il est nécessaire d’obtenir une note minimale aux deux épreuves, fixée par le jury du concours.

  Peut on conduire le week end avec un permis provisoire ?

Les épreuves d’admission

Les épreuves d’admission comprennent :

  1. Une épreuve orale de mise en situation professionnelle, permettant d’évaluer les aptitudes à exercer les fonctions d’inspecteur ;
  2. Un entretien avec le jury visant à apprécier la motivation du candidat et sa capacité à s’intégrer dans l’environnement professionnel (durée : environ 25 minutes).

Il est indispensable de réussir ces deux épreuves pour être admis au concours. En cas de succès, le candidat sera inscrit sur une liste d’aptitude valable un an et renouvelable deux fois.

La formation initiale des inspecteurs de permis de conduire

inspecteur permis conduire

Après avoir réussi le concours, les candidats admis doivent suivre une formation initiale obligatoire d’une durée de six mois, dispensée par l’Institut national de la sécurité routière et de la recherche (INSERR). Cette formation alterne cours théoriques et stages pratiques en auto-école et centre d’examen.

À l’issue de cette formation, les inspecteurs stagiaires sont titularisés et affectés dans un département. Ils peuvent ensuite évoluer au sein de la profession en accédant à des postes à responsabilité ou en se spécialisant dans certains domaines (formation des enseignants de la conduite, contrôle des auto-écoles, etc.).

Se préparer au concours d’inspecteur de permis de conduire

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est recommandé de bien se préparer au concours. Plusieurs méthodes existent :

  • Suivre une formation spécifique en sécurité routière (par exemple, un DUER – Diplôme universitaire d’études en sécurité routière) ;
  • Utiliser des ouvrages et supports pédagogiques dédiés à la préparation du concours ;
  • S’entraîner régulièrement aux épreuves écrites et orales ;
  • Acquérir une expérience professionnelle dans le domaine de la sécurité routière.
  J'ai eu mon permis malgré l'intervention de l'inspecteur : comment est-ce possible ?

Pour résumer tout ce que l’on vient de vous dire, devenir inspecteur de permis de conduire nécessite de suivre un parcours bien défini, incluant le passage d’un concours spécifique et une formation initiale. En vous préparant sérieusement et en acquérant des compétences solides, vous pourrez accéder à cette profession passionnante et contribuer activement à l’amélioration de la sécurité routière en France.

Laissez nous une note !

Rodolphe Pariso

Rédacteur actualité auto

Salut, je suis Rodolphe. Depuis toujours, je nourris une passion débordante pour l'automobile. J'ai toujours été fasciné par le ronronnement des moteurs, l'éclat des carrosseries et la technologie innovante qui fait avancer le monde de l'auto.

Laisser un commentaire