Comment acheter une voiture quand on est interdit bancaire

Acheter une voiture

Les meilleures solutions pour acheter une voiture en étant interdit bancaire


Publié le :

Mis à jour le :

Nom du rédacteur :

🏷️

Partagez notre article !

L’achat d’une voiture représente souvent un investissement important. Cependant, lorsque l’on est interdit bancaire, il est parfois difficile de trouver des options de financement adaptées à notre situation. Dans cet article, nous allons explorer plusieurs possibilités qui s’offrent à vous :

  • Le crédit social pour acheter une voiture
  • Le microcrédit social d’associations caritatives
  • Faire un crédit auto à l’étranger
  • L’aide financière de la Caisse Primaire d’Assurance-Maladie (CPAM)
  • Interdit bancaire : faire appel à un courtier pour un crédit auto

Le crédit social pour acheter une voiture

Le crédit social est une alternative intéressante pour les personnes en difficulté financière et interdites bancaires cherchant à acquérir une voiture. Il s’agit d’un prêt accordé par certaines banques ou organismes spécialisés, destiné aux personnes ne pouvant pas accéder à un crédit classique en raison de leur situation.

Crédit social pour acheter une voiture

Pour obtenir ce type de crédit, il faut généralement répondre à certaines conditions :

  1. Être majeur et résider en France
  2. Avoir des revenus réguliers, même si ceux-ci sont faibles
  3. Ne pas être fiché au Fichier Central des Chèques (FCC), au Fichier National des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) ou à la Banque de France
  4. Présenter un projet d’achat automobile répondant à un besoin essentiel et justifié
  Achat de voiture d'occasion : pourquoi privilégier un véhicule à boîte automatique ?

Ces prêts sont généralement accordés pour une durée de 1 à 5 ans, avec un taux d’intérêt réduit par rapport à un crédit auto classique. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre banque ou d’un organisme spécialisé pour connaître les possibilités qui s’offrent à vous.

Le microcrédit social d’associations caritatives

Le microcrédit social est un autre moyen de financer l’achat d’une voiture lorsque l’on est interdit bancaire. Conçu pour venir en aide aux personnes en situation précaire, ce type de prêt est généralement proposé par des associations caritatives telles que le Secours Catholique, la Croix-Rouge ou encore Emmaüs.

Pour accéder à un microcrédit social, il faut généralement :

  1. Être en difficulté financière
  2. Justifier d’un besoin réel et impérieux d’accéder à une mobilité
  3. Avoir un projet concret d’achat de véhicule

Les conditions d’octroi de ces prêts varient en fonction des associations et des partenaires qui les proposent. Les taux d’intérêt sont généralement faibles et il est parfois possible de bénéficier d’un accompagnement dans la gestion du prêt.

Comment solliciter un microcrédit social ?

Pour obtenir un microcrédit social, il convient de vous rapprocher d’une association caritative de votre choix. Durant l’instruction de votre dossier, il sera essentiel de fournir :

  • Vos justificatifs d’identité, de domicile et de revenus
  • Un état des lieux précis de votre situation financière
  • Une description détaillée de votre projet d’achat automobile et des raisons pour lesquelles vous y avez recours
  Découvrez les avantages de la vente aux enchères en ligne de voiture

Veillez également à bien préparer le rendez-vous avec l’association. Parlez ouvertement de vos difficultés, soyez clair et précis dans vos explications, montrez votre motivation et votre volonté d’améliorer votre situation.

Faire un crédit auto à l’étranger

Faire un crédit auto à l’étranger

Il peut être tentant de chercher à contracter un crédit auto à l’étranger lorsque l’on est interdit bancaire en France. Cette solution présente néanmoins ses propres défis et contraintes :

  1. Les démarches administratives peuvent être plus compliquées et nécessitent souvent de solides connaissances en langues étrangères
  2. Le taux d’intérêt pratiqué dans certains pays peut être supérieur à ce qui se fait en France
  3. L’absence de réseau de soutien sur place peut rendre plus délicat le remboursement du prêt et les démarches connexes (immatriculation, assurance…)

Se lancer dans un tel projet n’est donc pas sans risques et mérite réflexion. Il pourrait être préférable d’envisager les différentes alternatives locales avant d’envisager cette option.

L’aide financière de la Caisse Primaire d’Assurance-Maladie (CPAM)

Saviez-vous que la CPAM propose une aide financière pour faciliter l’accès à un véhicule adapté aux personnes atteintes d’un handicap ou en perte d’autonomie ? Cette aide s’appelle la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) et consiste en un remboursement partiel des frais engagés pour :

  • Acheter un véhicule neuf ou d’occasion, spécialement conçu ou aménagé pour recevoir un équipement destiné au transport des personnes handicapées
  • Adapter un véhicule existant aux besoins spécifiques de la personne concernée
  Les conseils pour négocier le prix lors de l'achat d'une voiture en Allemagne

Pour bénéficier de la PCH, il vous faudra contacter votre MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) afin de demander un dossier à remplir et à retourner avec les pièces justificatives demandées.

Interdit bancaire : faire appel à un courtier pour un crédit auto

Faire appel à un courtier en prêts automobiles peut également représenter une solution intéressante pour trouver un financement lorsque l’on est interdit bancaire. Ces professionnels mettent leur expertise et leur réseau de partenaires au service des particuliers, afin de dénicher les offres les plus adaptées à chaque situation.

Pour solliciter l’aide d’un courtier, il suffit généralement de lui transmettre :

  • Votre dossier complet, comprenant vos justificatifs d’identité, de revenus, de domicile, etc.
  • Un état des lieux précis de votre situation financière (endettement, charges fixes, incidents de paiement…)
  • Les caractéristiques du véhicule que vous souhaitez acheter (marque, modèle, prix, kilométrage, équipements…)

Le courtier se chargera ensuite de négocier pour vous auprès de ses partenaires et vous proposera différentes offres à comparer. Attention toutefois à choisir un courtier sérieux et reconnu, car certains peuvent profiter de la vulnérabilité des personnes en difficulté financière pour leur proposer des solutions peu scrupuleuses.

En conclusion, il existe bel et bien des solutions pour acheter une voiture lorsque l’on est interdit bancaire. Il convient cependant d’étudier attentivement les différentes options disponibles et de ne pas hésiter à solliciter l’aide de professionnels ou d’associations pour vous guider dans vos démarches.

Laissez nous une note !

Jerem

Rédacteur actualité auto

Passionné par les automobiles et doté d'un talent pour la rédaction, je trouve mon bonheur en décrivant l'adrénaline des pistes et la beauté des voitures d'exception.

Laisser un commentaire