visuel-inscription-candidat

Code et permis de conduire

Passage du Code en candidat libre : comment se passe l’inscription ?


Publié le :

Mis à jour le :

Nom du rédacteur :

🏷️

Partagez notre article !

De plus en plus de personnes choisissent de passer leur permis de conduire en tant que candidats libres et cela concerne également l’examen du Code de la route. Si vous souhaitez opter pour cette voie, cet article vous explique comment se déroule l’inscription au passage du Code en candidat libre.

Avantages de passer le Code en candidat libre

Pourquoi choisir de passer le Code en candidat libre ? Parmi les principaux avantages, on retrouve :

  • La liberté d’organisation : vous pouvez apprendre à votre rythme, selon vos disponibilités et en suivant vos préférences d’apprentissage (livres, applications mobiles, cours en ligne, etc.).
  • Le coût réduit : passer son Code sans passer par une auto-école permet de faire des économies non négligeables sur les frais liés aux cours théoriques et aux tests blancs.
  • La souplesse dans le choix du lieu d’examen : en tant que candidat libre, vous avez la possibilité de choisir le centre d’examen qui vous convient le mieux, en fonction de sa localisation ou de ses disponibilités.

Candidat libre : quand s’inscrire au Code de la route ?

En tant que candidat libre, il n’y a pas de date limite pour vous inscrire à l’examen du Code de la route. Comme on peut le voir avec Objectif Code par exemple, vous pouvez vous inscrire à tout moment, dès lors que vous estimez être prêt.

  Tutoriel complet pour ouvrir une auto-école en ligne en un temps record
Candidat libre quand s'inscrire au Code de la route

Cependant, il est recommandé de ne pas tarder une fois que vous avez pris la décision de passer le Code en candidat libre, car les délais d’attente peuvent varier en fonction des centres d’examen et il faut monter un dossier administratif pour valider votre inscription.

De quels documents aurez-vous besoin ?

Pour vous inscrire au passage du Code en tant que candidat libre, vous devrez fournir plusieurs documents :

  1. Une pièce d’identité valide (carte nationale d’identité, passeport, etc.).
  2. Un justificatif de domicile, qui doit correspondre à l’adresse figurant sur votre demande d’immatriculation au Répertoire National des Élus (RNE).
  3. Le formulaire NEPH (Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé), qui atteste que vous êtes bien inscrit au RNE.
  4. Une enveloppe pré-affranchie libellée à l’adresse à laquelle vous souhaitez recevoir votre convocation à l’examen.
  5. Une attestation d’enregistrement agréé si vous suivez une formation auto-école en parallèle.

Bon à savoir : l’obtention du NEPH en ligne

Vous pouvez obtenir ce numéro NEPH rapidement en faisant une demande en ligne sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), ce qui vous évitera de perdre du temps dans les files d’attente de la préfecture. Pour cela, munissez-vous de votre pièce d’identité et d’un justificatif de domicile.

Tout le monde peut-il passer le Code en candidat libre ?

Le passage du Code de la route en candidat libre est accessible à divers profils. Cela concerne en premier lieu les personnes qui n’ont jamais passé le permis de conduire. Pour elles, réussir l’examen du Code est une étape incontournable avant de pouvoir se présenter à l’épreuve pratique du permis.

Par ailleurs, les titulaires d’un permis étranger qui n’est pas reconnu en France doivent également passer cet examen pour obtenir un permis français valide.

  Trouver les résultats du permis de conduire : mode d'emploi

De plus, les conducteurs ayant perdu leur permis à la suite d’une annulation judiciaire sont contraints de repasser le Code, et parfois l’épreuve pratique, selon les exigences spécifiées par la décision de justice. Il est important de noter qu’il n’y a pas d’âge minimum requis pour se présenter au Code en tant que candidat libre.

Toutefois, il est recommandé d’avoir au moins 15 ans afin d’avoir une connaissance théorique solide, surtout pour ceux qui envisagent de conduire dès l’âge de 16 ans en suivant une formation en auto-école.

Comment cela se passe-t-il le jour J ?

Voici le déroulement en trois étapes.

Avant l’examen

Avant le passage du Code, il est important de bien se préparer. Pour cela, vous pouvez :

  • Réviser régulièrement : relisez vos cours et entraînez-vous à faire des tests blancs qui simulent les conditions réelles de l’examen.
  • Dormir suffisamment : essayez d’adopter un rythme de sommeil régulier et adapté pendant la semaine précédant l’examen pour être bien reposé(e) le jour J.
  • S’informer sur le lieu d’examen : pensez à vérifier l’adresse exacte du centre d’examen et à anticiper vos déplacements en matière de transports ou de stationnement.
  • Arriver en avance : un candidat ne peut pas passer l’examen s’il n’est pas présent au moment où son nom est appelé, alors mieux vaut prévoir une marge de sécurité en cas de retards imprévus.

Pendant l’examen

L’examen du Code se déroule généralement dans une salle équipée de postes informatiques avec écouteurs individuels. Vous disposerez de 20 secondes pour répondre à chaque question et il y aura 40 questions au total. Une fois l’épreuve terminée, vous devrez rendre votre matériel et quitter la salle dans le calme. Le score minimal requis pour réussir l’examen est de 35 bonnes réponses sur 40 possibles.

  Comment lire le nouveau permis de conduire pour bien le comprendre ?

Après l’examen

Les résultats de l’examen seront généralement disponibles le jour même, voire le lendemain sur internet. Si vous avez réussi, vous obtiendrez un certificat d’examen du permis de conduire (CEPC) valide 4 ans.

En résumé, bien se préparer et s’informer sur les démarches administratives à suivre est essentiel pour réussir son inscription au passage du Code en candidat libre. Alors, n’attendez plus et lancez-vous dans cette aventure qui peut être très gratifiante et moins onéreuse que la formation traditionnelle en auto-école !

Stratégies et ressources pour une préparation efficace au Code en candidat libre

La préparation au Code de la route en candidat libre demande une approche méthodique et disciplinée. Tout d’abord, il est essentiel de choisir des ressources de qualité. Optez pour des manuels récents et des plateformes en ligne reconnues qui offrent des questionnaires à jour avec les dernières réglementations routières. Il est également conseillé de suivre un planning d’étude régulier. Définissez des sessions d’apprentissage quotidiennes, en privilégiant des périodes où votre concentration est à son maximum.

Pour renforcer votre apprentissage, alternez entre lecture théorique et tests pratiques. La théorie est cruciale pour comprendre les règles, mais c’est par la pratique régulière de tests similaires à ceux de l’examen que vous consoliderez vos connaissances. N’hésitez pas à utiliser des applications mobiles ou des sites spécialisés pour effectuer ces tests.

Enfin, il est important de ne pas négliger l’aspect psychologique de la préparation. Le passage du Code en candidat libre peut s’avérer stressant ; pratiquez donc des exercices de relaxation ou de méditation pour gérer l’anxiété pré-examen. En suivant ces conseils, votre parcours en tant que candidat libre sera non seulement plus structuré, mais aussi plus serein et, en fin de compte, couronné de succès.

Laissez nous une note !

Jerem

Rédacteur actualité auto

Passionné par les automobiles et doté d'un talent pour la rédaction, je trouve mon bonheur en décrivant l'adrénaline des pistes et la beauté des voitures d'exception.

Laisser un commentaire